Protocole facultatif, fait à New York, le 25 mai 2000, à la Convention relative aux droits de l'enfant, faite à New York, le 20 novembre 1989, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés - Modification de déclaration en vertu du paragraphe 2 de l’article 3 par le Monténégro.

Adapter la taille du texte :

Protocole facultatif, fait à New York, le 25 mai 2000, à la Convention relative aux droits de l'enfant, faite à New York, le 20 novembre 1989, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés - Modification de déclaration en vertu du paragraphe 2 de l’article 3 par le Monténégro.

Il résulte d’une notification du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies qu’en date du 5 février 2020, la déclaration suivante remplace la déclaration formulée par le Monténégro lors de sa succession au protocole facultatif désigné ci-dessus :

(Traduction) (Original : anglais)

Le Monténégro n’impose pas de service militaire obligatoire. L’âge minimum à partir duquel le Monténégro autorise l’engagement volontaire dans les forces armées du Monténégro est de 18 ans. Les obligations militaires pour les citoyens monténégrins commencent à partir de l’âge de 18 ans et se terminent à la fin de l’année au cours de laquelle ils atteignent 60 ans. Ils peuvent être appelés à effectuer leur service militaire en temps de paix et en cas d’état de guerre ou d’état d’urgence. Cette obligation est prévue par la Loi sur la défense (« Gazette officielle du Monténégro », n° 46/19) et la Loi sur les forces armées (« Gazette officielle du Monténégro », n° 34/2019).


Retour
haut de page